La nouvelle vient de tomber. Apple vient de présenter son premier processeur maison destiné aux ordinateurs. Cette nouveauté 100 % Apple permet d’unifier l’ensemble des fonctions d’un ordinateur en une seule puce puissante nommée « M1 ». Cette dernière permet aux applications de passer d’un iPad ou d’un iPhone à un ordinateur Mac.

Un nouveau processeur 100 % Apple

C’est une grande nouvelle pour Apple. Un processeur révolutionnaire a été présenté en début de semaine par un responsable. Il permettra à ses utilisateurs d’utiliser les applications iPad ou iPhone sur un Mac. En effet, la puce maison M1 va permettre de garantir la plus grande collection d’applications sur un Mac. Si les points faibles et les points forts permettent souvent de comparer les outils informatiques, Apple tire son épingle du jeu avec cette grande nouveauté.

Lors de la conférence de presse, le PDG Tim Cook a notamment souligné que cette transition d’Apple des processeurs Intel vers l’architecture nommée « Apple Silicon » va prendre plusieurs années pour être finalisée. Dans la plupart des cas, les ordinateurs possèdent en grande majorité des composantes qui viennent de plusieurs fabricants. A titre informatif, cette nouvelle puce M1 combine en une plateforme les éléments suivants : le processeur (CPU), la carte graphique (GPU), ainsi que la mémoire vive dynamique (DRAM).

Globalement, cette architecture baptisée « ARM » est destinée aux appareils moins puissants tels que les tablettes. Elle s’est néanmoins popularisée dans les ordinateurs au fil des années. D’après Apple, l’intégration de cette architecture permet d’obtenir une efficacité énergétique sans précédent. Avec ses 16 milliards de transistors, la pile peut fonctionner en autonomie jusqu’à 20 heures, et la vitesse est augmentée de 250 %. Pendant la présentation, John Ternus, vice-président à l’ingénierie chez Apple, a ajouté que c’est une grande première.

Trois modèles de Mac sont concernés

Les trois modèles de Mac qui intègreront ce nouveau processeur sont : le MacBook Air, le Mac mini et le MacBook Pro. Cette nouvelle puce tant attendue va permettre de créer le plus puissant des ordinateurs portables de la marque Apple. Lors de la conférence, il a également été précisé que le MacBook Air 13 pouces ne comportera aucune ventilation mécanique, ce qui le rendra complètement silencieux. L’ordinateur revisité sera en vente aux Etats-Unis à partir de 1299 $.

Quant au Mac mini, son prix va baisser d’environ 100 $. Son prix s’élèvera à 899 $. Concernant le MacBook Pro, il sera mis à la vente à un prix de départ d’environ 1699 $. Doté de l’efficacité accrue de cette nouvelle puce, il atteindra une autonomie de 20 heures pour la rediffusion vidéo. Il s’agit du double de la génération antérieure. L’ensemble de ces modèles comporta un nouveau système d’exploitation appelé « Big Sur ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici