AccueilInternetComment augmenter le trafic d'un site e-commerce ?

Comment augmenter le trafic d’un site e-commerce ?

Depuis le début de la crise sanitaire, les sites e-commerce rencontrent un véritable succès. Appréciées pour leur accessibilité, les boutiques en ligne comptent désormais plus de 200 000 sites marchands, des plus petits commerces aux plus grandes enseignes. Ainsi, dans la grande jungle du e-commerce, comment faire face à la concurrence ? Quelles solutions pour augmenter le trafic de sa boutique en ligne ? Zoom sur le phénomène e-commerce, sur les nouveaux enjeux et sur ces métiers d’avenir dans le domaine du webmarketing et du numérique.

Un mode de consommation en constante évolution

Selon une étude menée par la Fevad en mai 2022, le secteur du e-commerce a progressé de 11,8 % en un an. Ainsi, 32,5 milliards d’euros ont été dépensés sur Internet au cours des trois premiers mois de l’année. Cette même source révèle que le nombre de boutiques en ligne a progressé de 11 % par rapport à 2021. Des résultats spectaculaires qui s’observent depuis le début de la crise sanitaire. Privées de toutes sorties, les populations se sont retrouvées contraintes et forcées d’acheter par le biais de boutiques en ligne. Un phénomène qui a poussé de nombreuses entreprises à suivre une formation e-commerce et à investir dans la création d’un site.

Aujourd’hui, malgré la reprise d’activité, les Français semblent avoir conservé leurs vieilles habitudes. En effet, le e-commerce est apprécié pour :

  • Son accessibilité : les boutiques en ligne sont accessibles 24h/24 et 7j/7, les jours fériés et le week-end.
  • Sa praticité : les boutiques en ligne sont consultables sur n’importe quel support numérique (tablette, smartphone, ordinateur).
  • Sa simplicité : en quelques clics, le consommateur peut acheter son produit et le recevoir à domicile.
  • Ses avantages économiques : sur Internet, les tarifs sont bien souvent plus avantageux qu’en magasin (ceci pour des questions de coûts liés à la main d’œuvre, aux loyers et autres charges fonctionnelles).
  • Sa dimension internationale : grâce aux sites e-commerce, les consommateurs ont la possibilité d’acheter des produits provenant de n’importe quel pays du monde.

Malgré tous ces avantages, les entreprises doivent faire face, en cette année 2022, à de nouveaux enjeux. En effet, posséder un site e-commerce ne suffit plus. Pour pouvoir faire la différence dans la jungle des boutiques en ligne, il faut désormais pouvoir se démarquer de la concurrence en améliorant sa stratégie webmarketing et apprendre par le biais d’une formation en e-commerce.

Une formation en webmarketing et e-commerce

Suivre une formation en webmarketing et dans le domaine du e-commerce est essentiel pour pouvoir convertir davantage de clients et booster ses ventes. Comme expliqué précédemment, il ne suffit pas de créer une boutique en ligne pour qu’elle fonctionne de manière optimale. Aujourd’hui, les sites e-commerce doivent être dynamiques, efficaces, attractifs et intuitifs. Un rouage mal huilé dans le processus d’achat et ce sont des centaines de ventes qui tombent à l’eau.

Plus concrètement, les formations en webmarketing et en e-commerce aident à :

  • Améliorer son référencement en se renseignant sur le processus employé par l’algorithme du plus grand moteur de recherche.
  • Développer une stratégie marketing en reliant les différents outils de communication (réseaux, site Internet, landing page, etc)
  • Travailler sur l’identité du site à travers un design unique et affirmé. Le travail du design permet également d’améliorer quelques aspects techniques comme le caractère responsive de l’affichage sur différents supports numériques. En effet, il faut savoir qu’une grande majorité des consommateurs fait ses courses depuis l’écran de leur smartphone.
  • Créer une communauté autour du site grâce à un travail de community manager.

Il existe tout type de formation, certaines d’entre elles s’adressant aux débutants, d’autres étant dédiées aux professionnels les plus avancés comme les responsables marketing ou les chefs de projet Internet.

Les métiers e-commerce qui ont de l’avenir

De nombreux métiers ont fait leur apparition au cours de ces dernières années, des créations de postes boostées par l’évolution et le développement des nouvelles technologies. Les entreprises ont aujourd’hui besoin de disposer d’un panel d’experts spécialisés dans des domaines de plus en plus pointus, ceci pour faire face aux nouveaux enjeux du e-commerce.

Parmi les nouveaux métiers du e-commerce, on peut notamment citer :

  • L’UX designer, dont l’objectif est de convertir un visiteur en acheteur grâce à un travail spécifique de l’interface.
  • Le growth hacker, expert dans l’utilisation de certains leviers tels que la publicité digitale, la création de « buzz » sur les réseaux sociaux ou le SEO.
  • Le data scientist, spécialisé dans la collecte des données. Son travail consiste à produire une analyse fine de la situation et de définir une stratégie commerciale.

Des métiers qui s’ajoutent à des postes toujours très demandés :

  • Le développeur web, chargé de réaliser les fonctionnalités techniques du site internet. Il utilise des langages de programmation pour développer les sites internet et les applications mobiles, particulièrement recherchées par les entreprises.
  • Le webdesigner, chargé de créer la structure du site internet et de conceptualiser les pages du site internet.
  • Le webmaster, le couteau suisse du web. À la fois intégrateur, développeur et webmaster éditorial, ses fonctions varient selon les besoins de l’entreprise et le site web dont il est responsable.

━ Étiquettes

━ Articles populaires

━━━━ Articles dans la même catégorie

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici