Les objets connectés rencontrent de plus en plus de succès, notamment depuis le début de la crise sanitaire. La population, passant plus de temps à domicile, opte désormais pour des installations permettant d’améliorer le quotidien. C’est ainsi qu’une hausse des ventes de 50 % a été constatée concernant les objets connectés et les systèmes domotiques permettant d’allier confort, économie, écologie et sécurité.

Domotique : leader des objets connectés

Les objets connectés ont la cote ces dernières années chez les Français ! Une augmentation de 50 % des ventes a été observée depuis début 2020. Et pour cause : depuis le début de la crise sanitaire, la population passe de plus en plus de temps à domicile. Les longues journées de confinement et de télétravail ont poussé les ménages à investir davantage dans leur intérieur pour gagner en confort, mais également pour faire quelques économies, réduire leur empreinte écologique et améliorer leur système de sécurité.

Parmi les objets connectés les plus vendus, on retrouve les appareils dédiés à la santé, les ampoules connectées, les thermostats et les télévisions. Selon un sondage, plus de 30 % des Français possèdent au moins un appareil connecté. La plupart d’entre eux font partie d’une installation plus complexe, reliant le fonctionnement de plusieurs appareils d’un même logement : la domotique. Cette dernière est leader du marché des objets connectés, loin devant tous les accessoires tels que les montres ou les bracelets.

La domotique est un système de gestion regroupant les technologies de l’information, de l’électronique et des télécommunications. Tout ceci dans le but de pouvoir contrôler et automatiser le fonctionnement des différents équipements d’une maison. Le système domotique est rendu possible grâce à la mise en connexion de plusieurs objets, soit par l’Internet des objets (IoT). Pour en savoir plus sur le fonctionnement du système domotique et s’informer sur une éventuelle installation à domicile, les propriétaires peuvent se rendre sur le site web d’Orange IoT. L’entreprise propose un équipement domotique complet, de l’installation des capteurs jusqu’à la plateforme de gestion des objets connectés.

Économie, écologie, confort et sécurité : les avantages d’une maison intelligente

Les objets connectés, souvent considérés comme des gadgets, peuvent cependant présenter de nombreux avantages lorsqu’ils sont utilisés dans le cadre d’une installation domotique. Cette dernière permet en effet de :

  • Améliorer le confort : lorsqu’il est possible de relier plusieurs interrupteurs en même temps et d’éteindre ses appareils en un seul geste, on gagne en énergie et en rapidité dans le quotidien.
  • Faire des économies : avec un système domotique, impossible d’oublier d’éteindre un appareil. Les parents, comme les enfants, apprécieront sûrement le fait de pouvoir éteindre très facilement tous les objets de la maison qui sont régulièrement oubliés. À noter que les appareils tels que les télévisions, les écrans divers, le four ou encore la box internet sont des objets qui consomment également en veille. Selon l’ADEME, ils représentent 11 % de la consommation électrique moyenne annuelle d’un foyer.
  • Améliorer son système de sécurité : de nombreux foyers s’équipent en système domotique également pour améliorer leur système de sécurité. Les propriétaires peuvent être alertés lors d’intrusions, mais également lors de fuites d’eau, de gaz ou de fumée. Une alerte qui est donnée par le biais d’une alarme ou d’un signal sur smartphone. Les intrusions peuvent également donner lieu à des flashs lumineux ou des sirènes. En fonction de la programmation appliquée dans la maison, la domotique peut déclencher la fermeture des volets ou encore la coupure d’arrivée d’eau. Les propriétaires peuvent diriger à distance tous les objets connectés de leur maison, ce qui leur permet de partir plus sereinement en vacances.
  • Améliorer son empreinte écologique : au lendemain de la COP26, les Français se sentent plus que jamais concernés par les problématiques environnementales. Outre les travaux de rénovation, l’installation d’un système domotique est idéale pour pouvoir réduire le gaspillage énergétique et les déperditions thermiques (ceci en profitant par exemple de l’apport du soleil, en programmant l’ouverture et la fermeture automatique des stores en fonction de l’ensoleillement).

Installer un système domotique chez soi

L’État Français, ayant conscience des enjeux environnements, a mis en place des aides pour permettre aux foyers d’équiper leur logement en faveur de l’écologie, la domotique en faisant partie. Ainsi, grâce à ce dispositif, le Grenelle de l’Environnement a pour ambition de diviser par quatre les émissions de gaz à effet de serre, d’ici à 2050.

Les propriétaires souhaitant installer un système domotique doivent faire appel à des professionnels. Tous les objets ne peuvent pas forcément être connectés, il faut donc se renseigner sur ce qu’il est possible de faire et sur la façon dont ils peuvent communiquer pour répondre à la demande personnelle du client. La priorité est-elle économique ? Sécuritaire ? À chacun de penser sa domotique pour qu’elle puisse correspondre à un réel besoin du quotidien. Par ailleurs, il faut savoir que les objets doivent être reliés à un réseau sans fil, semblable à une box ADSL, pour pouvoir être connectés. Une innovation qui remplace les solutions filaires, très contraignantes puisqu’elle implique le passage de nombreux câbles à travers la maison.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici