Appelée mème ou meme, on entend de plus en plus parler de cette notion humoristique. C’est un phénomène qui a pris une ampleur folle depuis quelques années. Importé des États-Unis comme beaucoup de tendances sur le Net, il est difficile de définir ce qu’est un mème. Voici plusieurs éclairages sur ce concept.

Qu’est-ce qu’un mème?

Le mot « mème » est un terme compliqué englobant différentes techniques de création dans un but humoristique. Il peut à la fois désigner des expressions telles que la récente « Ok Boomer ! », une image détournée de la pop culture (capture d’écran d’un film), une vidéo virale comme Nyan Cat, ou juste un concept (Harlem Shake).

Ce qu’il faut retenir d’un mème, c’est qu’il permet d’ajouter une touche d’humour lorsqu’il a été détourné afin de correspondre à une situation. La particularité du mème est certainement son caractère viral qui lui permet de faire le buzz. Ces détournements se propagent à vitesse grand V sur les réseaux sociaux ou les forums tels que Reddit ou 4Chan. Du fait de sa grande utilisation de nos jours, il est ainsi rentré dans le dictionnaire Larousse. Mais d’où vient-il ?

L’histoire du mème

L’origine du mot même vient du grec « mimesis » signifiant « imitation ». On comprend donc qu’un mème est l’imitation d’une image, d’une vidéo, ou d’un texte, détourné afin de provoquer le rire. Espace Numérique détaille les dires de Richard Dawkins, un éthologiste et biologiste ayant travaillé sur « la théorie des mèmes » expliquant la théorie de la sélection naturelle : « Tout comme les gènes, le mème est transmis de génération en génération, et parfois évolue pour muter. »

Ce phénomène est profondément lié à l’expansion d’internet. En 1994, Wired, le magazine américain fait le rapprochement entre le mème et le virus. Il explique qu’il se transmet d’humain en humain tel un virus. Pour l’instant, il n’y a eu que très peu d’études sur la force des mèmes. On est sûr d’une chose, il tire sa force du fait qu’il renvoie à une sous-culture. Avec l’expansion du mème, de nombreuses créations deviennent de plus en plus techniques, au point de créer des « privates jokes », des blagues compréhensibles par un cercle fermé de personnes ayant la référence.

On retrouve concrètement ce phénomène au sein d’une myriade de communautés Facebook, appelées « Neurchis », où des utilisateurs évoluant dans un univers commun se partagent des mèmes selon la thématique abordée dans le groupe. On peut citer des neurchis telles que « Neurchis de Tintin », « Neurchi de Paris » et des centaines d’autres. Savoir ce qu’est un mème c’est bien, mais savoir l’utiliser c’est mieux !

Une manière originale pour faire passer un message

Avant de savoir comment utiliser les mèmes, nous allons voir le but de les utiliser. Outre l’aspect humoristique et sympathique de ces détournements, il y a plusieurs raisons d’utiliser un mème. Tout d’abord, ils attirent l’œil, ce qui permet de capter l’attention. Iles permettent aussi d’exprimer des idées complexes. Une image vaut plus que mille mots dans certaines conditions. Facile à créer, ils sont aussi un moyen d’exprimer la créativité d’une façon originale.

Mais alors, comment les partager à vos amis sans créer l’incompréhension ? Il faut retenir que le plus important est le contexte dans lequel vous utilisez le mème. La touche humoristique d’un mème se trouve dans le décalage entre la situation et le texte modifié. Il existe des milliers de mèmes différents à détourner en fonction du contexte en y ajoutant votre touche personnelle. Afin d’avoir une idée de quel mème utiliser en fonction de la situation, nous vous conseillons de vous renseigner sur la plateforme KnowYourMeme, qui recense tous les mèmes existants.

Ils sont triés en plusieurs catégories permettant ainsi de se repérer, et de savoir lequel envoyer à votre ami. Sachez qu’il y a d’autres utilisations possibles. Mis à part le partage entre amis, il est de plus en plus courant de voir des marques communiquer avec des mèmes. Les maîtres dans l’art sont Oasis. Ils mettent en scène leurs personnages en formes de fruits. La grande viralité de ce support de création permet de générer de l’engagement avec un budget restreint. La simplicité de leur création et aussi un réel atout pour leur propagation.

Créer un mème, un jeu d’enfant

Maintenant que vous savez à peu près tout sur les mèmes. Vous aimeriez certainement savoir comment faire les vôtres. Pour ce faire, il existe différentes techniques. La plateforme la plus simple et la plus ancienne est MemeGenerator. C’est aussi la plus utilisée aujourd’hui. Les points positifs de ce site sont la possibilité de créer un mème à partir d’un thème, ou directement depuis une image choisie sur le site. Vous pouvez aussi directement utiliser une de vos images à uploader sur MemeGenerator. Après le choix de l’image, vous n’aurez plus qu’à écrire votre ligne de texte et le tour est joué !

QuickMeme est un site internet permettant aussi de créer votre mème, mais cette fois-ci en rentrant un peu plus dans les détails. Vous aurez la possibilité de changer la police d’écriture, la couleur et l’alignement du texte. Une fois le mème finalisé, la plateforme propose soit de le télécharger soit de directement le partager sur vos réseaux sociaux. Certains mèmes ont réussi à devenir de véritables légendes d’internet.

Les mèmes qui ont marqué Internet

Énoncer la totalité des mèmes les plus connus serait impossible. Voici 3 mèmes qui ont marqué internet par leur viralité :

Salt Bae

De son vrai nom Nusret Gokce, est un réel mème humain. Chef restaurateur dans un restaurant turc, il s’est fait connaître grâce à ses courtes vidéos dans lesquelles il cuisine. Son geste particulier de parsemer du sel sur sa viande est devenu un phénomène mondial qui lui apporta une grande notoriété.

Change My Mind

Ce mème de 2018 est une photo du comédien Steven Crowder assis à côté d’une pancarte sur laquelle est écrit « Male privilege is a myth – change my mind ». L’intérêt de cette action était de susciter le débat avec des passants. Rapidement, le phénomène se développa et les internautes reprirent l’image en modifiant le texte par des idées non populaires.

Grumpy Cat

Certainement le chat le plus connu sur internet, Grumpy Cat est une chatte naine appelée Tardar Sauce. Sa photo sur Reddit a été partagée des millions de fois. Le phénomène a pris une telle ampleur que du merchandising a même été fait autour.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici