AccueilInternetPaiement en ligne : de nouvelles normes de sécurité

Paiement en ligne : de nouvelles normes de sécurité

L’ascension des banques en ligne semble exponentielle. Réactives et avantageuses pour les mobinautes, les banques dématérialisées semblent tirer leur épingle du jeu. Depuis ces derniers mois, le système de protection et d’authentification ne cesse d’évoluer pour sécuriser les transactions en ligne et pour lutter contre les fraudes.

Achats et banques en ligne : encore plus de sécurité

Internet recèle de banques en ligne. Leur ascension continue de croître. De nos jours, avec l’essor du digital, il existe aujourd’hui une myriade de banques dématérialisées qui proposent un panel vaste et varié de services à la clientèle.

Accessibles au plus grand nombre, il est notamment possible d’opter pour une offre de compte bancaire sans revenu. En d’autres termes, cela permet d’ouvrir un compte courant sans devoir remplir des conditions de revenus.

La raison principale qui explique leur succès est que, selon certaines estimations, il semblerait qu’utiliser une banque en ligne permettrait de faire des économies sur les frais bancaires grâce aux offres en ligne. D’après une étude menée en France, une banque dématérialisée permettrait d’épargner au moins deux cents euros, et ce, grâce aux nombreuses offres d’entrée de gamme pouvant être gratuites ou encore des formules plus élaborées dont le tarif est avantageux.

De plus, les cartes bancaires sont notamment gratuites lors de l’adhésion d’un nouveau client.

Transactions sur Internet : un nouveau dispositif

De plus en plus plébiscités par les consommateurs, les paiements sur Internet évoluent avec de nouvelles mesures de sécurité. Progressivement, les commerçants, entre autres, ont commencé à adopter ces modifications entrées en vigueur récemment. Peu à peu, ces nouvelles mesures ont été adoptées par les banques dématérialisées, les opérateurs de paiement, les commerçants ou par les émetteurs de cartes bancaires.

Ainsi, depuis quelques mois, de nombreuses banques françaises ont mis du cœur à l’ouvrage pour protéger davantage leurs clients contre les fraudes dans le cadre des paiements sur Internet. En somme, pour appliquer ces nouvelles mesures de sécurité, les banques dématérialisées ainsi que l’écosystème des paiements se sont attelés à quelques modifications pour mettre en place ce dispositif pour les paiements en ligne.

Un dispositif dit « d’authentification forte »

Globalement, ce dispositif dit « d’authentification forte » permet de garantir une sécurité optimale dans le cadre des paiements électroniques ou des opérations bancaires sensibles. Ce dernier a été mis en place par la Directive européenne sur les Services de Paiement, connue sous l’appellation « DSP 2 ». La finalité est de renforcer encore plus le niveau de sécurité des opérations de paiements en ligne dans les pays d’Europe pour enrayer les actions malveillantes et les fraudes.

Ces nouvelles mesures ont d’ailleurs été accélérées en raison de l’essor fulgurant du commerce en ligne, notamment depuis le début de la crise sanitaire liée au Coronavirus. Les remous de la crise pandémique ont poussé de nombreux acteurs à développer leur activité en ligne pour garantir la pérennité de leur activité. Le e-commerce est ainsi devenu un levier stratégique pour élargir, entre autres, le cœur de cible.

Ces nouvelles mesures de sécurité consistent à demander à l’internaute, qui effectue un paiement en ligne, de valider deux critères de sécurité. D’ordre général, lors d’un paiement en ligne, un code est envoyé par SMS à l’internaute pour authentifier le client. Toutefois, cette mesure de sécurité a été jugée comme insuffisante par les acteurs tels que les banques en ligne.

Réduire les fraudes : une priorité pour les professionnels

Même s’il s’agit de nouvelles mesures qui ont été récemment adoptées par des commerçants, de nombreux professionnels avaient d’ores et déjà pris de l’avance pour sécuriser davantage les transactions en ligne.

Au vu du taux de fraude dans le e-commerce, qui est vingt fois plus élevé que dans les commerces physiques, ce dispositif dit « d’authentification forte » est donc une bonne chose, aussi bien pour les professionnels que pour la clientèle. Par ailleurs, les achats sur mobiles sont toujours placés au centre de l’attention des commerçants en raison du taux d’échecs importants.

À partir de quel montant ce dispositif est-il effectif ?

Ce tout nouveau système d’authentification forte, qui est déjà valable pour les paiements en ligne dont le montant total est supérieur à une centaine d’euros, est à présent effectif pour les transactions d’une valeur égale ou inférieure à 30 euros. En d’autres termes, dès un euro de dépense, ces nouvelles normes de sécurité sont appliquées.

Son fonctionnement

Le principe est relativement simple. Lorsque l’internaute est sur le point de valider son panier, le client reçoit une notification par SMS sur son téléphone portable. Dans ce cas de figure, plusieurs alternatives sont par exemple possibles :

  • Soit l’internaute doit saisir un code personnel reçu sur son smartphone.
  • Soit une prise d’empreinte biométrique est proposée sur les mobiles équipés. À titre informatif, ce moyen d’authentification peut être une empreinte digitale, la reconnaissance faciale ou encore la reconnaissance d’iris par exemple.

Enfin, pour les clients qui ne disposent pas d’appareils mobiles, d’autres solutions sont notamment proposées par les établissements bancaires dématérialisés. Un SMS unique ou encore un dispositif physique peuvent également être proposés au client pour permettre d’effectuer la transaction en ligne en toute sécurité.

━ Étiquettes

━ Articles populaires

━━━━ Articles dans la même catégorie

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici