À l’heure des réseaux sociaux, de l’activité web accrue et des cryptomonnaies, les serveurs destinés à faire fonctionner toute la machinerie numérique sont plus que jamais fragilisés. Après la panne mondiale touchant de nombreux sites internets, survenue cet été, c’était au tour des réseaux sociaux ce lundi 4 octobre.

Pannes de serveurs à grosse ampleur

Les pannes de serveurs arrivent aujourd’hui à des fréquences de plus en plus rapprochées. Cet été déjà, une panne mondiale a touché des serveurs relayant de nombreux sites internet. Ce lundi 4 octobre, c’était cette fois-ci au tour des réseaux sociaux les plus réputés au monde. Facebook, Instagram, WhatsApp et Messenger ont ainsi arrêté de fonctionner autour de 17 heures (heure française) et durant plus de 6 heures. À 23 heures passées, de nombreux services des plateformes n’étaient toujours pas disponibles. Ce sont plus de 20 000 signalements qui ont été effectués en quelques minutes par les utilisateurs. Que ce soit sur ordinateur, sur téléphone ou sur tablettes, ceux-ci ont tous été confrontés au même message : « Impossible d’actualiser le fil d’actualités ».

Des pannes qui sont désormais de plus en plus courantes puisque, concernant Facebook et Instagram, des problèmes de serveurs étaient déjà survenus un mois auparavant. Des incidents qui ont pour conséquences la perte de données pour de nombreux utilisateurs, notamment concernant certains jeux tels que Pokémon Go qui ont besoin de la connexion Facebook pour fonctionner. Enfin, des problèmes de serveurs qui posent question sur la viabilité des systèmes de stockage à long terme et qui révèlent également notre consommation excessive en matière de réseaux sociaux et de solutions numériques en tous genres.

La révélation d’une consommation excessive des réseaux

Pendant plus de 6 heures, de nombreux internautes se sont retrouvés confrontés au problème de la panne mondiale des réseaux sociaux les plus réputés. D’actualisation en actualisation, les utilisateurs les plus assidus n’ont eu de cesse de rafraîchir frénétiquement les pages pour tenter d’accéder à leur compte personnel. En quelques minutes, plus de 20 000 signalements ont été effectués pour prévenir les plateformes concernées. Des comportements qui en disent long sur l’utilisation excessive, d’une grande partie de la population mondiale, des réseaux sociaux. Malgré les messages d’avertissement des différentes plateformes indiquant qu’il ne sert à rien d’actualiser les pages et que le problème est mondial, de nombreux utilisateurs continuaient à effectuer des tentatives pour pouvoir se connecter.

Influenceurs ou entreprises, de nombreuses personnes utilisent par ailleurs les réseaux sociaux pour se faire connaître à titre professionnel. Ces plateformes sont devenues incontournables en termes marketing et communication si l’on souhaite tirer son épingle du jeu. Ces pannes de plus en plus fréquentes posent alors de nombreuses questions concernant la protection et le stockage de ses données. Lorsque l’on est photographe professionnel et que l’on souhaite par exemple se faire connaître sur Instagram, quelles sont en effet les garanties pour ne pas perdre des années de travail et de mise en avant sur les réseaux sociaux ?

C’est d’ailleurs pour contrer ces pannes de plus en plus fréquentes que des professionnels se tournent désormais vers des moyens de stockage tels que l’hébergement image pour ne pas risquer de perdre, en un instant, de multiples photos ou des fichiers représentant le travail de toute une vie. Des systèmes qui sont également accessibles aux particuliers qui souhaitent préserver leurs données.

Protéger ses données personnelles

La société allant dans le développement de solutions numériques et les pannes étant de plus en plus fréquentes, il est devenu impératif de développer des solutions pour ne pas risquer de perdre toutes ses données. Si la plupart du temps les serveurs fonctionnent bien, on observe en effet des problèmes de serveurs mondiaux qui inquiètent tous les utilisateurs de diverses plateformes et réseaux. Alors si on ne veut pas risquer de tout perdre, que l’on soit professionnel ou particulier, mieux vaut se diriger vers des moyens de stockage efficaces et sécurisés.

Pour pouvoir résister face d’éventuelles pannes de serveurs et pertes de disques durs externes, mieux vaut éviter de mettre tous ses œufs dans le même panier. Nombreux sont ceux se dirigeant donc vers des solutions d’hébergement type Cloud pour pouvoir conserver leurs fichiers et les retrouver au besoin. Ce système d’hébergement fonctionnant grâce à une connexion internet, il n’est donc pas soumis aux différents problèmes de serveurs rencontrés. Grâce à cette solution, il est par ailleurs possible de retrouver instantanément ses fichiers depuis n’importe quel support numérique : ordinateur, tablette ou smartphone.

À noter que, concernant le stockage de fichiers images, il ne faut pas confondre l’hébergement web et le partage de photos. Le premier permet en effet de partager, de plateforme en plateforme, ses données grâce à des liens externes et ouvre ainsi la diffusion à un public plus large. Le deuxième ne permet quant à lui qu’un partage d’albums destinés uniquement à rester sur la plateforme initiale. Il est tout à fait possible, par exemple, de diffuser une image sur Instagram à partir d’un système de partages de photos. Celle-ci appartiendra cependant toujours à l’utilisateur. Elle ne pourra pas être récupérée et ne pourra donc être utilisée que par ce dernier.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici