Vous étiez en train de travailler ou de naviguer sur votre site Web préféré lorsque votre écran est soudainement devenu noir ? Pire, ce dernier affiche un message « aucun signal » lors de l’allumage de votre ordinateur. Pas de panique, car cela ne signifie pas forcément que vous devrez acheter une nouvelle machine ! En effet, ce genre de désagrément survient soit lors de l’exécution d’un programme, soit après le démarrage. La source du problème peut donc être logicielle (software) ou matérielle (hardware). Dans les deux cas, il est important d’en identifier la cause pour effectuer une réparation informatique efficace.

Est-ce un problème software ou hardware ?

Il est judicieux d’identifier l’origine d’un écran noir afin d’éviter toute action hasardeuse qui risquerait d’aggraver la panne. La clé est de savoir s’il s’agit d’une défaillance matérielle ou due à un logiciel.

Voici quelques pistes pour vous aider à déterminer la nature du problème. Un écran noir au démarrage suppose une panne au niveau du disque dur, de la carte graphique, du moniteur ou de la sortie vidéo de la carte mère. Si l’écran vire au bleu et affiche un code d’erreur, la source du problème est probablement la mémoire vive (RAM) qui est mal installée.

Dans le cas où l’écran noir survient après le logo de démarrage de Windows, cela suggère un problème d’ordre logiciel.

Les premiers gestes de dépannage à effectuer

Bien qu’un écran noir représente une panne assez spectaculaire, sa résolution est assez simple. Voici quelques manipulations basiques que vous pouvez réaliser à la maison.

Rebrancher ou changer le câble vidéo

Ici, il est important de différencier un écran noir où pratiquement rien ne s’affiche et un écran indiquant « branchez à votre unité centrale », « no signal » ou « pas d’entrée ». S’il n’y a aucun signal, cela provient soit d’une résolution non supportée par l’écran, soit d’un mauvais branchement au niveau du câble vidéo (DVI, VGA, HDMI, …). Une des astuces pour y remédier est de débrancher et de rebrancher ce dernier. Si le problème persiste, il faut remplacer le câble.

Une autre alternative consiste à appuyer sur le bouton « menu » du moniteur et d’ouvrir l’onglet « Entrée » ou « Input ». Basculez depuis l’affichage analogique vers l’affichage digital ou vice-versa. Vous devrez normalement atteindre le bureau de Windows.

Brancher l’écran sur une autre unité centrale

Les deux précédentes manipulations n’ont donné aucun résultat ? Essayez de brancher le moniteur sur une autre unité centrale. Si vous rencontrez la même panne, il se peut que la résolution d’affichage ait été réglée sur une valeur non supportée par l’écran. Pour y remédier, il suffit de la diminuer au minimum (800 x 600). Si l’ordinateur ne renvoie toujours aucune image, alors l’anomalie se situe au niveau de l’unité centrale.

Des manipulations plus poussées pour résoudre un écran noir

Si aucune des astuces mentionnées ci-dessus n’a porté ses fruits, il est urgent d’effectuer un diagnostic plus approfondi de votre appareil.

Dans le cas d’une incompatibilité de logiciel

Cela survient après l’installation ou le lancement d’une nouvelle application incompatible avec le système d’exploitation comme un antivirus. La solution est de passer en mode sans échec (si l’affichage dans cette mode est possible) et de le désinstaller.

Pour ceux qui utilisent une version Windows plus ancienne (7 et 8), ils doivent juste redémarrer leur ordinateur et taper successivement sur F8 juste après le boot.

Pour les ordinateurs tournant sous Windows 10, il est beaucoup plus complexe de passer en mode sans échec.

  • Tout d’abord, mettez l’ordinateur en état de marche jusqu’à l’apparition du logo « Windows ».
  • Ensuite, effectuez un arrêt forcé en appuyant pendant 10 secondes sur le bouton d’allumage. Recommencez l’opération jusqu’à ce que le moniteur affiche un écran bleu avec diverses options dont l’option « dépannage ». Choisissez cette option, puis cliquez sur « option avancée ».
  • Enfin, allez dans les « paramètres » et cliquez de nouveau sur « redémarrer ». L’ordinateur redémarrera et vous proposera plusieurs options : mode normal et mode sans échec. Choisissez la seconde. De cette manière, vous aurez accès au bureau. Il ne vous restera plus qu’à désinstaller le nouveau logiciel.

Cette procédure est valable pour désinstaller n’importe quels programmes, pilotes, mises à jour et périphériques nouvellement installés.

Dans le cas d’un problème matériel

En dernier recours, il faut considérer une éventuelle panne matérielle. Il peut s’agir d’un rétro-éclairage défectueux, d’un câble desserré ou plus souvent, d’une carte graphique (ou carte vidéo) endommagée.

Avant de la remplacer, testez-la en l’intégrant à une autre carte mère. Si vous rencontrez le même problème, vous n’aurez pas d’autre choix que de remplacer la carte graphique.

Au cas où les composants matériels de votre machine bénéficieraient encore d’une garantie, n’hésitez pas à contacter le service après-vente du fabricant. Dans le cas contraire, vous pouvez également approcher un atelier de réparation d’ordinateurs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici