Le monde de la technologie est plein d’innovation, cherchant toujours à repousser les limites des créations. De la robotique, de l’intelligence artificielle, des objets connectés, des consoles aux fonctionnalités poussées, bref, tous les secteurs sont bons pour redoubler d’inventivité. Un des objectifs, bien sûr, est d’améliorer la performance d’un produit. Cela passe, souvent, par l’optimisation de son autonomie. La recherche autour des batteries, par conséquent, n’en finit pas de progresser.

La révolution des batteries au lithium-ion en technologie

Piles, batteries, câbles de charge : ces éléments sont des inconditionnels au fonctionnement d’un appareil. Qu’il s’agisse d’une cigarette électronique, d’un ordinateur portable ou d’une voiture, tous possèdent une forme de batterie. Longtemps, des batteries traditionnelles, utilisant souvent des énergies fossiles, ont été utilisées. Au fil de recherches et d’innovation, toutefois, se sont révélées les batteries au lithium-ion. Ces dernières apportent un vent révolutionnaire en technologie, permettant d’abord aux petits objets de booster leurs performances.

La recherche débute dans les années 70 à 80, mais ne se conclut réellement que dans les années 90. Introduites à cette époque sur le marché par Sony, les batteries au lithium-ion sont aujourd’hui un incontournable des produits technologiques. Six grands producteurs se démarquent, principalement en Corée, puis en Chine et au Japon. Ces pays asiatiques continuent ainsi de s’imposer en technologie, proposant toujours plus de révolution. Les batteries lithium-ion, en effet, garantissent plusieurs atouts.

Elles fonctionnent en deux étapes : 80 % de charge rapide et 20 % de charge de maintien. Grâce à cela, pas besoin d’attendre des heures pour recharger vos piles, le système est amélioré. Rapidement, votre appareil reprend son autonomie. La fin de sa charge, plus lente, assure quant à elle la durabilité de vie de la batterie. Les accumulateurs lithium-ion, par conséquent, se sont vite imposés dans la conception de produits. Chez Apple comme Tesla ou Samsung, vos gadgets sont probablement équipés de cette batterie.

La batterie au lithium-ion classique : la 18650

Comme toute invention, la batterie au lithium-ion se décline en plusieurs modèles. Leur dénomination se fera alors en fonction de leur taille. Celle qui sera le plus répandu dans votre quotidien, c’est la batterie 18650. Cette dernière, finalement, représente l’équivalent d’une pile AA classique, mais avec la technologie du lithium-ion. Elle se retrouve dans la plupart des outils technologiques que vous utilisez au quotidien. Les batteries intelligentes de vos ordinateurs, par exemple, sont souvent de type 18650.

C’est également un des choix les plus populaires pour la vapoteuse, avec la batterie li-ion 21700. Plusieurs sites permettent ainsi de vous équiper en batterie 18650 pour cigarette électronique afin d’améliorer l’autonomie et la performance de votre gadget. Vous aurez ainsi un catalogue d’options fourni pour personnaliser les mods de votre cigarette électronique ou d’autres appareils technologiques. Pour choisir la batterie idéale, il faudra vérifier le courant de décharge maximal de l’accumulateur afin de ne pas surchauffer votre appareil.

Ce modèle de batterie, classique, évolue généralement entre 3,6 et 3,7 V. Leur nom, batterie 18650, vient donc de leur taille. Elles font 18 mm par 65mm. Les batteries telles qu’on les présente sont en réalité des packs batteries. Il est également possible de trouver des cellules 18650, car ce sont elles en réalité qui sont la source de charge. Elles viennent sous forme de feuilles de métal plates. Plusieurs feuilles sont empilées et enroulées d’un cylindre en acier, qui correspond au pack batterie. C’est le visuel classique qui vous vient à l’esprit en pensant à une batterie. Elles fonctionnent grâce à un échange de l’ion lithium entre une électrode positive d’oxyde de métal et une électrode négative de graphite.

Comment améliorer la batterie au lithium-ion ?

Ce n’est pas parce que les inventeurs ont réussi à développer cette batterie au lithium-ion qu’ils comptent s’arrêter à ce stade. Au contraire, de nombreux laboratoires se penchent sur les meilleures façons d’améliorer les cellules de batterie au lithium. Après tout, leurs performances font aujourd’hui partie des critères de sélection pour vos ordinateurs, de la même façon qu’un processeur. Les batteries, pourtant, comportent encore quelques zones importantes à optimiser. Principalement, son poids environnemental. C’est même une des priorités de la Commission européenne et de la France.

Si l’Europe a mis en marche le développement d’une production de batteries au lithium sur le continent, pour s’opposer au marché asiatique, elle reste très stricte sur les attentes environnementales. La question du recyclage, alors, se pose en priorité. À ce jour, en effet, il reste très compliqué de recycler efficacement les batteries au lithium. La majorité des composants est tout à fait compatible avec un système de recyclage. Seulement, le processus est coûteux, bien trop quand on considère que 99 % des appareils possèdent cet équipement.

En prime, le procédé fait perdre aux matériaux récupérés leurs capacités. Ainsi, pour recycler la batterie de votre cigarette électronique ou de votre smartphone, la recherche se penche sur la question. Un laboratoire s’est appuyé sur un système de flottation par moussage afin de séparer les éléments, un travail qui s’est révélé positif. Toutefois, ces expérimentations sont loin d’avoir atteint un stade industriel. En attendant, les véhicules électriques comme les ordinateurs, par conséquent, continueront à poser quelques soucis à l’empreinte carbone.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici