Sans surprise, les habitudes du public ont énormément évolué au cours des douze derniers mois. La pandémie mondiale et les différentes restrictions ont forcé à de nombreux moments confinés, passés sur ses écrans. Certains secteurs ont profité de cette hausse de temps passé en ligne, en particulier le monde du jeu vidéo. RPG, casinos ou jeux d’équipe, les sites de jeux virtuels voient un plein boom.

Hausse des téléchargements et dépenses liées aux jeux virtuels

Cette année de pandémie mondiale a été bénéfique au secteur du jeu vidéo. Entre l’explosion de contenu lié à Animal Crossing, sur consoles, ou Among Us, jeu qui a repris le devant de la scène, les utilisateurs ont vite prouvé leur amour du jeu en ligne, d’autant plus lorsqu’il était collaboratif. Il est peu étonnant alors de constater que le secteur du jeu affiche des chiffres exceptionnels depuis le début de la crise due à la COVID-19.

C’est avant tout le jeu vidéo sur téléphone portable qui secoue le milieu. D’après les études réalisées, le jeu sur portable devrait atteindre les 120 milliards de dollars dépensés par les consommateurs en 2021. A lui tout seul, ce chiffre d’affaires dépasse de quasiment plus de 50% les dépenses liées à tout autre médium pour jouer. En tout, ce sont près de 204 milliards de dollars qui devraient être dépensés par les utilisateurs sur des jeux vidéos en 2021.

Cette hausse de dépense s’explique aussi par la hausse de téléchargement de jeux vidéos, particulièrement en applications. Des analyses montrent que le quatrième trimestre de 2019, comparé au deuxième trimestre de 2021, affiche une hausse de près de 30% de téléchargements, rien que pour les jeux vidéos. Les consommateurs se tournent ainsi plus facilement vers les jeux en ligne et n’hésitent pas à y mettre de l’argent.

Le succès des jeux en ligne tient de plusieurs facteurs, mais le contexte l’explique avant tout. Les utilisateurs se sont retrouvés, plus que jamais, à passer du temps chez eux. Le portable devient alors un outil plus utilisé qu’auparavant, le nombre d’heures passées devant son écran évoluant exponentiellement. Seulement, les jeux sur portable ne sont pas les seuls à avoir profité d’un sacré boom. Rien que sur ordinateur portable, on estime à 41 milliards de dollars les dépenses par les utilisateurs d’ici fin 2021.

L’attrait du jeu en ligne : sécurité et accessibilité assurées

La popularité du jeu virtuel, sous toutes ses formes, vient de ses nombreux avantages. D’une part, il assure à la clientèle de pouvoir passer d’un jeu à un autre avec une facilité qui n’existe pas vraiment dans la vie réelle. La monotonie est brisée, un atout qui est d’autant plus recherché alors que le nombre d’activités est limité en temps de crise. Certains joueurs ont pu expérimenter, par exemple, autant des parties de blackjack qu’une séance de poker depuis un même casino en ligne.

Le monde du casino, en effet, a énormément évolué en ligne. Au Canada, en Belgique ou en Suisse, particulièrement, les plateformes virtuelles se sont développées pour proposer des dizaines d’alternatives de jeux. Le tout, sans avoir à bouger de son canapé ou devoir suivre le code vestimentaire de certains lieux de jeux, qui peuvent mettre mal à l’aise certains utilisateurs. Dans cette situation, chacun peut tester et s’améliorer sans contraintes.

Ces plateformes garantissent également une certaine sécurité. Les jeux en ligne sont en effet généralement renforcés et affichent une protection des données très poussée. De nombreux joueurs ont pu se tourner vers des alternatives virtuelles afin de s’essayer à plusieurs formes de jeux sans craindre d’être au milieu de foule en ayant de larges sommes sur eux. Le tout se fait depuis son compte protégé. Certains utilisateurs combinent même des applications VPN à leurs expériences en ligne pour ajouter une sécurité à leur présence virtuelle.

Des habitudes comportementales en évolution sur internet

Les jeux sont particulièrement populaires en 2021, et de nombreuses habitudes prises lors des confinements et de la pandémie sont estimées devoir rester ancrées. Par exemple, le côté communautaire et multiplateformes s’est énormément popularisé, de nombreux joueurs appréciant de pouvoir jouer depuis leur portable à des jeux de groupes avec leurs amis.

Ces soirées jeux, entre autres, ont permis à certaines applications comme Discord et Twitch de s’ancrer encore plus dans le paysage. Regarder un stream devient presque la norme, et une grande majorité des streamers favoris évoluent en prime dans le secteur du jeu. Les passionnés peuvent alors enchaîner un gameplay ou même regarder des parties de poker en direct depuis ces systèmes.

L’engagement en hausse crée également une monétisation plus forte de ces plateformes. Le tout, finalement, est une boucle : le consommateur regarde les gens jouer, il soutient son favori dans cette démarche et décide aussi de télécharger le jeu, en optant pourquoi pas pour les mêmes options payantes. Peu étonnant, alors, que le secteur du jeu en ligne vive un tel boom en 2021.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici