Aujourd’hui, Apple Store et Google Play sont deux acteurs de renommée internationale qui pèsent lourd sur le marché. Plus de 2 millions d’applications sont comptabilisées dans leurs boutiques. A travers cet article, nous allons mettre en lumière les différences qui distinguent Apple et Android.

Les différences entre Google Play Store et App Store

Alors que Google Play Store propose de nombreuses applications, App Store permet aux développeurs d’applications d’améliorer la rentabilité de leur travail. Lors du lancement de la boutique Apple, environ quelques centaines d’applications réservées aux iPhone étaient disponibles. Au fur et à mesure, le nombre d’applications a considérablement augmenté. Le trimestre dernier, les chiffres du rapport d’Apple indiquaient une croissance d’environ 60%. App Store possède aujourd’hui un catalogue qui présente un peu plus de 2 millions d’applications. Le Play Store en dispose, quant à lui, aux alentours de 2,7 millions.

Apple Store et Android Market

Android Market a été lancé il y a environ une dizaine d’années. Quelques années plus tard, Andoid Market a été renommé Google Play Store. Depuis, une forte concurrence s’est installée entre les boutiques d’applications, Google Play et App Store, qui ont pour objectif d’accroître le nombre d’applications, ainsi que le nombre de téléchargements. D’après les données d’un rapport, Play Store a obtenu plus de 60 milliards de téléchargements pendant l’année 2016. La boutique d’Apple a, quant à elle, eu plus de 25 milliards de téléchargements d’applications en 2016.

Des applications gratuites et payantes sont proposées

L’Apple Store est considéré comme l’endroit idéal pour monétiser. C’est sans doute la raison pour laquelle les développeurs lancent dans un premier temps des applications destinées pour iPhone, avant de développer des applications pour Android. Lors du quatrième trimestre de l’année 2016, l’Apple Store réalisait un chiffre d’affaires d’environ 5,4 milliards de dollars. Le chiffre d’affaires de Google Play était de 3,3 milliards d’euros pendant la même période.

Que ce soit Apple Store ou Google Play, les deux acteurs partagent la même politique en termes de partage de revenus. Autrement dit, 30% des revenus sont dédiés à la boutique d’applications et 70% sont versés aux développeurs. Des chiffres issus d’un rapport auraient mis en évidence que les personnes ayant des iPhones achètent plus d’applications que les utilisateurs d’Android.

La concurrence est rude. Etant donné que l’offre d’applications est plus importante sur le périphérique iOS, les développeurs proposent plus d’applications gratuites sur Android. Apple Store et Google Play sont néanmoins deux boutiques qui offrent un panel de jeux iOS et Android à télécharger.

A propos des applications gratuites

Télécharger des applications gratuites sur Apple Store, ou sur Google Play, représente un avantage indéniable pour les utilisateurs. Cependant, les développeurs qui proposent des applications gratuites ont la nécessité d’avoir recours à la monétisation pour maintenir leur place sur le marché. Intégrer des publicités serait donc une stratégie pour rester sur le marché.

Les annonces étant considérées comme désagréables par la grande majorité des utilisateurs, les applications qui bloquent les publicités connaissent un grand succès. Contrairement à Android, les applications « anti-pubs’ sont bien souvent payantes sur iOS.

Test Bêta et applications instantanées

Sur Google Play Store, les utilisateurs ont la possibilité d‘installer une application simultanément sur l’ensemble de leurs appareils. A l’inverse, Apple Store ne permet pas d’effecteur cette action. Les utilisateurs d’Ipad ou d’iPhone n’ont donc pas cet avantage. Dans ce cas, l’application devra être installée manuellement sur chacun de leur appareil.

A ce jour, des applications bêta peuvent être testées sur Play Store. Les utilisateurs auront même accès aux dernières fonctionnalités. En revanche, la version bêta d’une application pourrait être instable. Tous les utilisateurs, qui effectuent des test bêta d’applications, peuvent bien évidemment la supprimer quand ils le souhaitent.

Les applications proposées par Play Store

Bien souvent, les développeurs créent en même temps les versions iOS et Android d’une application. Ils auront ainsi plus de chance de maximiser le nombre de téléchargements de leur nouvelle application. Les utilisateurs d’Android auraient plus de libertés que sur Apple Store. A titre informatif, Apple génère des revenus importants lors de la promotion des jeux. Une meilleure promotion de jeux est ainsi mise en œuvre sur Google App Store.

En savoir plus sur les avis et les remboursements

La recherche d’application sur Google Play Store est plus facile que sur Apple Store. Les deux plateformes offrent néanmoins la possibilité aux utilisateurs de laisser un avis sur une application. Grâce à Google+, Play Store donne accès à des commentaires, mais aussi des recommandations, laissés par des personnes que vous connaissez. Des systèmes de notation sur les boutiques d’applications permettent aux internautes de se faire un avis plus rapidement sur une application à télécharger.

Chaque année, les développeurs peuvent notamment suggérer trois fois aux utilisateurs de noter leur application. Play Store demande systématiquement aux internautes de noter l’application lorsque celle-ci est téléchargée.

Concernant les remboursements d’une application, les internautes ont la possibilité de se faire rembourser dans les deux heures qui suivent leur achat sur Google Play Store. Sur Apple Store, les internautes ont deux semaines pour réclamer un remboursement. Cette action est possible pour les utilisateurs de l’Union européenne.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici