Il est assez commun de confondre un logiciel et une application. Ils sont tous les deux des techniques informatiques qui ont pour objectif d’exécuter une action à la suite de paramétrages réalisés par un utilisateur ou après une programmation. On vous éclaire sur les différences entre application et logiciel, pour que l’informatique n’ait plus de secret pour vous.

Qu’est-ce qu’un logiciel informatique ?

Un logiciel se compose de programmes, de procédés et de règles. Il contient aussi de la documentation. Tous ces éléments ont pour objectif de faire fonctionner un ensemble de traitement de données. C’est une mémoire qui les regroupe sous forme de fichiers.

Le logiciel conduit au mouvement des données entre la mémoire et les lecteurs. Il s’occupe aussi de la sortie vers les périphériques d’affichages : l’opérateur peut ainsi être connecté au matériel informatique. En somme, un logiciel possède les instructions et les données qui permettent d’utiliser n’importe quel dispositif informatique. Il vient s’ajouter au système d’exploitation (OS) pour permettre une nouvelle tâche.

En somme, un logiciel, c’est l’addition entre des instructions et des données : il est indispensable pour utiliser n’importe quel dispositif informatique. Il est l’élément principal de l’ordinateur, car c’est lui qui ordonne ce qu’il doit faire et comment.

Attention, les choses se compliquent. Le plus connu et le plus utilisé des logiciels est le logiciel applicatif (ou application informatique). Il dispose d’automatismes qui ont pour but d’aider l’utilisateur dans une de ses actions, ce qui le différencie des autres programmes informatiques.

Qu’est-ce qu’une application ?

L’application informatique est donc un programme à destination des particuliers qui facilite l’action opérée par un utilisateur face à une action précise. Elle fonctionne grâce au système d’exploitation (OS), en se servant des ressources matérielles. Suite à une forte demande du public, les applications répondent désormais à plusieurs besoins humains et facilitent nombre d’actions quotidiennes, car elles se sont élargies sur plusieurs domaines : les jeux mobiles, les automatismes industriels, le GPS, les opérations bancaires, le suivi des commandes, la réalité virtuelle, l’écoute de musiques, la visualisation de vidéos, internet, les réseaux sociaux, le médical.

Quelles différences entre l’application et le logiciel ?

Dans les idées courantes, on croit que le logiciel est un programme informatique qui nécessite beaucoup de temps pour être installé et dont la base est complexe, et que les applications sont forcément liées aux smartphones. Pourtant, la différence entre les deux est surtout chronologique : avant l’apparition des smartphones, le terme « logiciel » englobait tous les programmes informatiques de l’ordinateur, ils étaient uniquement conçus pour les PC à travers des programmes exe.

Mais depuis plusieurs années, des logiciels sont aussi créés pour les mobiles. Ils ont été modifiés et simplifiés pour qu’ils soient plus adaptés aux besoins de l’utilisateur, plus délicats : ce sont par exemple les applications en ligne. Ainsi, le « logiciel », dans ce cas de figure, s’est transformé : il est devenu une application. Il faut donc prendre en compte que le terme « logiciel » a un champ sémantique plus étendu.

Enfin, dernier point où le logiciel et l’application se différencie : le logiciel peut gérer plusieurs tâches différentes, tandis que l’application sera consacrée à une seule tâche bien précise.

Quelles différences entre l’application web et le site web ?

Une application Web, c’est un site conçu avec fluidité et « responsive », c’est-à-dire qu’il répond à la visualisation sur un smartphone. Il existe de nombreux types de sites Web, certains statiques et rarement mis à jour, tandis que d’autres sont réactifs et très interactifs. Les applications Web fonctionnent comme des applications téléchargeables, mais via le navigateur du smartphone.

Quelles différences entre l’application web et l’application mobile ?

Les applications web et les applications mobiles sont différentes : elles ne sont pas développées ni déployées de la même manière. Une application mobile peut être utilisée sans connexion à internet mais nécessite de nombreuses mises à jour alors que l’application web requiert absolument une connexion mais se met à jour d’elle-même régulièrement.

Les applications mobiles sont pensées pour une plateforme spécifique aux smartphones pour ensuite vivre et fonctionner sur l’appareil en lui-même. Les applications web sont, de leur côté, accessibles via un navigateur internet, elles n’ont pas besoin d’être téléchargées et installées : elles ne sont donc pas natives d’un système particulier, comme les applications mobiles.

Il est souvent possible qu’une application web soit reliée à une application mobile et qu’elles se ressemblent en tout point : ce sont pourtant bien deux produits différents. Les applications web sont plus lentes et moins avancées en terme de fonctionnalité mais elles sont aussi moins coûteuses et plus facile à entretenir.

L’application mobile : hybride ou native ?

Concernant les applications mobiles, deux systèmes d’exploitation dominent : IOS développé par Apple et le système Android de Google. Une application hybride peut être utilisée sur les deux plateformes, mais elle n’est pas la plus performante, il faut donc qu’elle reste simple.

Une application native, à contrario, ne s’adapte qu’à une seule plateforme : son langage de programmation sera spécifique à l’une d’entre elle (Java ou Swift). Elle est plus fluide qu’une version hybride et peut s’adapter à tous les appareils. C’est la version la plus développée actuellement. Cependant, elle coûte plus chère, car son développement doit être unique pour chacune des plateformes.

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici